ADG-Paris
 

Le Parcellaire

 
Le Parcellaire Content : La Bastide de S�rou, rue d�Arize - Foix - 14 Juillet
La Tour Lafont - Pamiers -18 Juillet
Ch�taigners g�ants - Le Temps des Cerises - Le sanglier sauvage - Parcelles 234-235, 21 juillet
Faydit de Brouzenac - 22, Juillet
Monsieur de la Bastide
Pommiers, Notre Dame de Sabart, Parcelle 20, 8 ao�t
Monsieur l�Escoussi�re, Parcelles 228, 229, 242, 251, 9 ao�t
La Mimine d'Eychenat
D'un moulin l'autre ...
M�lanie de las Crabos, 11 ao�t
Le Chevalier de la Gr�salle, baron d�Alzen
La bicyclette noire
Parcelles 169, 172, 12 ao�t , L�Arize / Monsieur Piquependre
Parcelles 229, 234, 228, 13 ao�t � Monsieur l�Escoussi�re / Norbert Casteret
Parcelles 58, 78, 79, 14 ao�t � Pompeia Primilla
Parcelles 52, 54 - Pigeons voyageurs
Parcelle 640, 15 ao�t � La Parcelle de Dieu
Le Colonel Bravadida
Honor� d�Urf� - L�Astr�e - Bathylle - L�da - Mr L�Escoussi�re - 26 juillet, Parcelle 88
Xanthippe et Socrate - Les poiriers - Parcelle 85 bis, 27 juillet
La fontaine-bassin-lavoir - Parcelle 1002, 28 juillet
La Balmo - le Garum - 29 juillet - Parcelle 998
Pierre Bayle-Toulouse Lautrec-Yvette Guilbert-Mercredi 30 juillet, Parcelles 1017/1018
Abb� Breuil � P�re Teilhard de Chardin - Pr�histoire � Elohin, Jahv�, Dieu de piti� - Parcelle 104, 1er ao�t
Un pic de mineur - 2 ao�t
Le sanglier d�Ari�ge - 2 ao�t
Monsier Piquependre - Parcelles 87, 88, 89, 3 ao�t
La Madelon - La Der-des-Ders (1914-1918 - Monsieur Briquachaux � Massat - 4 ao�t
Le Mar�chal-Ferrant - Parcelle 1002, 5 ao�t
Le Forgeron � Monsieur de la Ferratalho � Pepi�Stieni - Parcelle 87, 7 ao�t
Le Moulin de Malarnaud
Festos de Fouix (F�tes de Foix), 8 septembre
English
French
German


Parcelles 52, 54 - Pigeons voyageurs

 

            Il s’agit d’un bois : de fiers acacias raides comme des allumettes suédoises et qui flamberaient à la première étincelle, des chênes, des taillis, des ormes où se posent parfois des pigeons voyageurs qui, en des temps moins pacifiques, pouvaient rapporter gros si remis aux autorités d’outre-Rhin tels que lancés d’avions par les agents ennemis (deux mille francs avec messages, mille deux cents francs avec accessoires incomplets, sept cents francs sans messages) car il n’y a pas de petits profits, conseillait le colonel Bravadida, retraité du coin et très Nouvelle France.

 




ADG-Paris © 2005-2024  -  Sitemap - cAKErESUME. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .