ADG-Paris
 

Partez pas comme ça Grand-Père ou Le temps des Idoles

 
Partez pas comme ça Grand-Père ou Le temps des Idoles Content : Epopée évolutionniste discontinue
Préface (amovible ou postiche)
Musique
L’exposition
Musique
Mon beau chevalier
Mon Bel Epistolier
Ma petite squaw
Mon beau Centaure
Mon automobiliste chéri
Belle amie
Ma tendre raisonneuse
Très cher
Ma Dame
Aigle de ma pensée
Mon Egérie
Mon grand chéri
Belle
Mon bel Educateur
Belle comtesse
Chéri
Mon bel officier
Mon Arc en Ciel
Mon colonel adoré
Ma belle géomètre
Mon éloigné
Mon Paladin
Ma belle infirmière
Mon Aimée
Votre héroïne … mitigée
Mon fier indépendant
Infidèle hirondelle
Mon beau Titus
Ma belle cantinière
Mon adoré
Votre étoile du soir
Mon cher grand puriste
Mon bel Augereau
Ma belle courageuse
Indignée également
Belle enfant
Votre Phoebus
Mon seul philosophe
Ma petite raisonneuse
Mon seul philosophe
Ma Douce Réfléchie
musique
L’intrigue
Le dénouement
postface
english
french
german


Mon Arc en Ciel

 

Mon Arc en Ciel,

La chambre a condamné le pantalon rouge pace qu’il expose, paraît-il, ceux qui le portent à de redoutables dangers. Mais c’est dommage ! Car à côté de la raison, il y a le sentiment, il a les traditions, il y a le panache qui, précisément, est l’une des conditions essentielles du métier des armes. Vous savez bien que : « Au service de l’Autriche le militaire n’est pas riche. »

Or le pantalon rouge à la gaieté du coquelicot des blés. C’est un rouge bien de chez nous. Rien de comparable à cette sorte de framboisé, de pourpre indéfinissable et théâtral, de teinte lohengrinesque qui bariole ce premier drapeau que nous avons pris à l’ennemi. Cela n’a pas la franchise, la claire simplicité de nos étendards. On sent vraiment, à la comparaison, qu’un drapeau est la fleur d’un peuple comme l’uniforme constitue le vase qui arborera cette fleur.

La couleur kaki ou verdâtre, qui se confond avec le ton terreux des champs défrichés, transforme le fantassin en caméléon champêtre et finira par faire des lièvres de nos fameux lapins. Imaginons un instant que nos adversaires s’alignent sur notre choix ! Bientôt, il n’existera en Europe qu’un fantassin, qu’une vareuse ou qu’un casque si ce règne universel du kaki parvient à s’instaurer; le règne du neutre, de l’indifférent, de l’effacé ! Nous en serons alors réduits à importer, tout emplumés, des Sioux du Nouveau Monde ; ou à combattre tout nus. Et que chacun reconnaisse les siens !

                                                                                               Votre Porte-étendard

 

https://www.claudedesplas.com/chapter_l2/title_id/227/book_id/7




ADG-Paris © 2005-2021  -  Sitemap