ADG-Paris
 

Partez pas comme ça Grand-Père ou Le temps des Idoles

 
Partez pas comme ça Grand-Père ou Le temps des Idoles Content : Epopée évolutionniste discontinue
Préface (amovible ou postiche)
Musique
L’exposition
Musique
Mon beau chevalier
Mon Bel Epistolier
Ma petite squaw
Mon beau Centaure
Mon automobiliste chéri
Belle amie
Ma tendre raisonneuse
Très cher
Ma Dame
Aigle de ma pensée
Mon Egérie
Mon grand chéri
Belle
Mon bel Educateur
Belle comtesse
Chéri
Mon bel officier
Mon Arc en Ciel
Mon colonel adoré
Ma belle géomètre
Mon éloigné
Mon Paladin
Ma belle infirmière
Mon Aimée
Votre héroïne … mitigée
Mon fier indépendant
Infidèle hirondelle
Mon beau Titus
Ma belle cantinière
Mon adoré
Votre étoile du soir
Mon cher grand puriste
Mon bel Augereau
Ma belle courageuse
Indignée également
Belle enfant
Votre Phoebus
Mon seul philosophe
Ma petite raisonneuse
Mon seul philosophe
Ma Douce Réfléchie
musique
L’intrigue
Le dénouement
postface
english
french
german


Mon beau chevalier

 

Mon beau chevalier,

Vous m’assurez que la vinasse nous sert. Je vous en prie, mon grand guerrier, même si les caisses de crus de notre terroir ne vous atteignent pas toujours à temps – vous êtes pourtant à deux pas de notre pétillante Champagne – ne buvez pas n’importe quoi. Que dans votre tête sonnent encore les beaux vers de Jean Richepin :

« O peuple, fils du sol où croit la sainte vierge,

Garde ton culte pour le vin : il en est digne.

Garde ton culte pour le vin, mais pour lui seul ! »

Vous rappelez-vous, très cher, que cet éloge montait sous les voûtes hautes de la Sorbonne à l’occasion de l’assemblée de la Ligue nationale contre l’Alcoolisme ?

Je vous en prie, mon cher guerrier, même si j’en frissonne, ne buvez pas n’importe quoi.

                                                                                                                      Votre hydromel

 

https://www.claudedesplas.com/chapter_l2/title_id/210/book_id/7




ADG-Paris © 2005-2021  -  Sitemap