ADG-Paris
 

Le Parcellaire

 
Le Parcellaire Content : La Bastide de Sérou, rue d’Arize - Foix - 14 Juillet
La Tour Lafont - Pamiers -18 Juillet
Châtaigners géants - Le Temps des Cerises - Le sanglier sauvage - Parcelles 234-235, 21 juillet
Faydit de Brouzenac - 22, Juillet
Monsieur de la Bastide
Pommiers, Notre Dame de Sabart, Parcelle 20, 8 août
Monsieur l’Escoussière, Parcelles 228, 229, 242, 251, 9 août
La Mimine d'Eychenat
D'un moulin l'autre ...
Mélanie de las Crabos, 11 août
Le Chevalier de la Grésalle, baron d’Alzen
La bicyclette noire
Parcelles 169, 172, 12 août , L’Arize / Monsieur Piquependre
Parcelles 229, 234, 228, 13 août – Monsieur l’Escoussière / Norbert Casteret
Parcelles 58, 78, 79, 14 août – Pompeia Primilla
Parcelles 52, 54 - Pigeons voyageurs
Parcelle 640, 15 août – La Parcelle de Dieu
Le Colonel Bravadida
Honoré d’Urfé - L’Astrée - Bathylle - Léda - Mr L’Escoussière - 26 juillet, Parcelle 88
Xanthippe et Socrate - Les poiriers - Parcelle 85 bis, 27 juillet
La fontaine-bassin-lavoir - Parcelle 1002, 28 juillet
La Balmo - le Garum - 29 juillet - Parcelle 998
Pierre Bayle-Toulouse Lautrec-Yvette Guilbert-Mercredi 30 juillet, Parcelles 1017/1018
Abbé Breuil – Père Teilhard de Chardin - Préhistoire – Elohin, Jahvé, Dieu de pitié - Parcelle 104, 1er août
Un pic de mineur - 2 août
Le sanglier d’Ariège - 2 août
Monsier Piquependre - Parcelles 87, 88, 89, 3 août
La Madelon - La Der-des-Ders (1914-1918 - Monsieur Briquachaux – Massat - 4 août
Le Maréchal-Ferrant - Parcelle 1002, 5 août
Le Forgeron – Monsieur de la Ferratalho – Pepi’Stieni - Parcelle 87, 7 août
Le Moulin de Malarnaud
Festos de Fouix (Fêtes de Foix), 8 septembre
English
French
German


Monsieur l’Escoussière, Parcelles 228, 229, 242, 251, 9 août

 

            Des bouleaux, des frênes, des ormes gigantesques, des merisiers, de la fougère, des ronces sous un ciel bleu éclatant et un soleil qui brise la nuque. Monsieur l’Escoussière m’aide à “survoler les limites des parcelles de Gant”, chapeau de toile grise vissé sur la tête, botté comme le chat et promet de “refaire le tour”, mètre à mètre, à l’époque de Noël quand la végétation sera moins touffue. Du menton et du bras, il désigne un frêne en boule qui, dressé sur une prairie dénudée, s’aperçoit, m’assure-t-il, à sept ou huit kilomères de là ! Monsieur l’Escoussière resplendit de bonheur. Hier, il a acheté une grange en ruines, entourée de cinq ou six hectares de prés et signé devant la notairesse (dont les cinq frères sont pasteurs de l’Eglise de Rome) l’acte d’achat. Monsieur l’Escoussière est intarissable comme la splendide fontaine qu’il dit sourdre à côté du gué, entre les parcelles 234 et 242. Là vont boire les lions, il veut dire les cerfs, les biches, les sangliers et autre menu fretin. “Surtout”, me glisse-t-il confidentiellement dans le cornet de l’oreille, “si un cerf croise votre route, laissez-le passer, parce qu’il ne déviera pas d’un pouce et n’hésitera pas à enfoncer les tôles de votre automobile !”

Parcelle 88, devant la maison, 10 août

            Monsieur l’Escoussière tient à me présenter le secrétaire de Mairie, Monsieur de la Luque, chemise verte, pantalon bleu, huit enfants, qui me demande si, comme lui, je n’éprouve pas une espèce d’angoisse lorsque la nuit tombe sur la montagne des Plas. Son nouveau voisin, au bord du lac, est un directeur universitaire de Provence qui vient d’acheter une maison sans commodités. “On peut être instruit sans être intelligent !”, commente sèchement M. l’Escoussière qui, quelques mois plus tard, confiera le destin de son fils, contrarié secondaire, au directeur en question qui le casera, intelligemment, dans un domaine supérieur.

            La Mimine, oreilles tendues, jaquette soyeuse, contemple la scène depuis l’encoignure de la porte.

 

Claude d’Esplas (Le Parcellaire)
All rights reserved

 
E-book



ADG-Paris © 2005-2017  -  Sitemap -