ADG-Paris
 

Le Petit Train d'Auteuil

 
Le Petit Train d'Auteuil Content : Colombey-les-Deux Eglises, 14h30
Dunsa Manor (Yorkshire) Les chiens, les chats…
Voyage à L’ Ile de La Réunion
Golfe du Bengale - Trincomalee. Les grands singes
Katmandou - Cosette - Norgay Tensing
Flocons de neige sur Auteuil - François Mauriac - Jean Racine
Fanjeaux et le Prince des Ténèbres
“Envoi de Fleurs …”, Forges-les-Eaux (Normandie), Dieppe ...
La Tour du Crieu - Sauto Barràlhos / Saute-Haies
Jean-Paul Sartre
English
French
German


Golfe du Bengale - Trincomalee. Les grands singes

 

Août

            7 h du matin. Galopade effrénée sur le toit de tôle ondulée qui recouvre les dormeurs : une troupe de singes fonce vers un arbre à fruits. C’est l’heure du petit déjeuner. L’un des serveurs vient bavarder : il a vu que je portais intérêt aux quadrumanes.

            Il me raconte qu’un client, un Allemand en résidence au Kenya, jurait que le seul moyen d’en obtenir quelque chose de ces animaux-là, c’était de leur tirer dessus à la bonne et belle cartouche. Un matin, donc, à cause du tintamarre, notre homme sort en trombe et exige un fusil (la chasse est à peu près libre dans le pays) : panique du personnel et du gérant qui choisissent la fâcherie plutôt que la tuerie. D’ailleurs, ajoute le Ceylanais, les singes pleurent si vous pointez une arme vers eux.

            Devant mon incrédulité, il arbore une mimique si expressive que je l’écoute davantage : un jour qu’il accompagnait un chasseur et qu’ils s’étaient arrêtés devant une famille de singes, l’homme a levé son arme et l’un des animaux s’est mis à gémir et à pleurer.

            L’homme a tiré. L’animal a poussé un cri, a porté la main à son flanc qu’il a retirée dégoulinant de sang, puis calmement, délibérément, les yeux immensément tristes, il a tendu sa main ensanglantée vers le tueur. Alors, ajoute mon interlocuteur, “moi aussi je me suis mis à pleurer”.

 

Claude d’Esplas (Le Petit Train d'Auteuil)
All rights reserved

 
E-book



ADG-Paris © 2005-2015  -  Sitemap